Les origines du brasero mexicain

D’où vient le brasero et comment est-il fabriqué ?

Soyons honnête et rendons à César ce qui est à César : les origines du brasero tel que l’on peut le concevoir remontent à la période Antique Gréco-Romaine, ce très astucieux système de chauffage était alors métallique et servait à chauffer les habitations les plus pauvres. Puis quelques décennies plus tard les Espagnols en firent leur principale source de chaleur, le produit était en cuivre et son nom tout trouvé : BRASERO, qui signifie “braises ou brasier” selon le sens de la phrase dans lequel on l’emploie. Enfin une des plus anciennes civilisations d’Amérique, les Mayas, prirent pleine possession du concept du brasero lors de la venue des conquistadors Espagnols sur leur sol. Les Mexicains ont donc logiquement perpétué l’héritage que les Mayas ont laissé et se sont fait les spécialistes de la fabrication du brasero SoleilPiedraEL Fuerte ou encore Le Tejida , désormais en terre cuite, depuis près de 500 ans.

Procédé de cuisson dans un four traditionnel Mexicain :

Le procédé de fabrication d’un brasero Mexicain reste inchangé depuis maintenant plusieurs centaines d’années : le corps du poêle à bois mexicain est moulé avec de l’argile et du marne, deux composants qui donnent au brasero toute sa solidité une fois cuit dans un four à très haute température, de 800 à 1000 degrés celsius. La cheminée Mexicaine en terre cuite obtenue s’avère être un chauffage d’appoint redoutable grâce à son design tout en hauteur, comparable à une jarre et ouvert sur le devant et le dessus. Le rayonnement dégagé lorque les bûches sont à maturité dans le foyer permettent de prolonger les soirées entre amis ou en famille sur la terrasse ou le patio.

L’utilisation en tant que barbecue de jardin s’est faite naturellement car le brasero Mexicain est idéal pour cuire viandes et poissons de manière optimale, la répartition de la chaleur et le tirage de sa cheminée sont admirablement étudiés, préservant toutes les saveurs gustatives des aliments ainsi que la tendreté de leur chair. Les artisans Mexicains ont donc démontré tout leur savoir-faire en développant des modèles de braseros qui puissent rivaliser avec les barbecues les plus perfectionnés. La largeur et hauteur de leur bouche, le diamètre du conduit, la profondeur de la cuve ou encore les différents accessoires tels que le couvercle et sa grille : tous ces critères ont peu à peu hissé le Brasero Mexicain au rang de barbecue extérieur de qualité.

Il serait injuste de clore cet article sans parler d’un aspect important du brasero Mexicain : son esthétisme raffiné. En effet chaque brasero est unique car conçu à la main avec des procédés hérités de traditions ancestrales, mais surtout, avec passion. Les Mexicains sont de véritables artistes et le design affirmé des modèles vendus sur notre site démontre leur talent incroyable, faisant du brasero un objet de décoration à part entière. Il suffit de jeter un œil sur le Rana avec ses motifs de grenouille ou encore du Feu à boulet qui attire irrésistiblement les regards pour comprendre qu’un brasero Mexicain authentique n’est pas seulement un très bon chauffage d’appoint, ni même un excellent barbecue extérieur ou un produit visuel d’exception, non, un brasero Mexicain c’est tout cela en même temps. 

1 commentaire sur “Les origines du brasero mexicain

  1. Très bon article , merci de nous faire partager ces informations qui donnent tout le charme de l’ authenticité d’un savoir faire unique.
    Mr Poisson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.